Cette étude est un rappel de la méthode classique

Devant l'apparition de résistances de certains parasites à quelques molécules et notamment l'Ivermectine, il est de plus en plus préconisé d'utiliser une méthode raisonnée:

Ramassage des crottins dans les prairies et paddocks.

Désinfection des boxs et abris

Rotation des prairies.

Alterner bovins et équins

Broyage des refus en période séche et ensoleillée, (le chaulage des prairies est remis en question)

Respecter le quota d'un Ha par cheval.

Vermifuger à bon escient aprés analyse des crottins et vermifuger de manière individuelle car tous les chevaux ne résistent pas de la même manière au parasitisme.

Il faut noter qu'il n'éxiste pas de nouvelles molécules, le Pyrantel pouvait être une solution interessante pour remplacer l'Ivermectine ou la Moxidectine  mais on se rend compte qu'il n'est pas actif sur les gastérophiles et son efficacité est limitée concernant les Oxyures et les Ascaris.

Vermifugation chez le cheval

Les principales molécules

Fenbendazole : Panacur, recommandé au printemps. (Grands strongles adultes, petits strongles adultes et larves, ascaris, strongyloïdes, oxyures) traitement de cinq jours pour larves enkystées. (Actif contre ascarides et strongles, inactif contre les gastérophiles).

Ivermectine : Noromectin, Eqvalan, Furexel Ivermectine, hippomectin ; à recommander lors de la vermifugation en juin et automne. (Grands et petits strongles adultes et larves, oxyures adultes et larves, ascaris adultes et larves, hébronèmes, gastérophiles tous stades). L’ivermectine n’est pas efficace sur les formes enkystées de petits strongles. Pas d’embryocité même en début de gestation.

Moxidectine : Equest (grands et petits strongles adultes et larves EL3 enkystées de petits strongles, ascaris, oxyures, strongyloïdes, hébronèmes, gastérophiles). Pas d’embryocité même en début de gestation. A recommander lors de la vermifugation au printemps.

Praziquantel : Tenivalan, (Ténia) Faute d’études, ne pas administrer l’association chez les poulains de moins de 2 mois et les juments gravides de moins de 3 mois.

Pyrantel : Strongid, Horseminth, Exodus (parfum pomme, poulains + 2 mois), (nématodes et cestodes gastro-intestinaux adultes suivants : ascaris, grands strongles, petits strongles, (ténias en posologie double)). Inactif sur les gastérophiles, efficacité limitée concernant les Oxyures et les Ascaris.

Febantel : Rintal (grands strongles adultes, petits strongles non résistants aux benzimidazoles, ascaris adultes, oxyures adultes et larves).

Praziquantel+ivermectine (Ténia + ivermectine) Equimax, eqvalan duo, Furexel, Hippopraz. Faute d’études, ne pas administrer l’association chez les poulains de moins de 2 mois et les juments gravides de moins de 3 mois.

Praziquantel+moxidectine : (Ténia+moxidectine) equest pramox. Faute d’études, ne pas administrer l’association chez les poulains de moins de 2 mois et les juments gravides de moins de 3 mois.

Les parasites et les molécules

Vers ronds ou nématodes

Grands strongles: (présents toute l’année, chez les jeunes chevaux et les adultes, qu’ils vivent au pré ou en box) tous les vermifuges sauf Praziquantel.

Larves grands strongles : ivermectine, moxidectine, et fenbendazole à raison d’une posologie particulière (administration répétée tous les jours pendant 5 jours, ou à dose multipliée par 5 pendant 3 jours).

Petits strongles : (présents toute l’année, chez les jeunes chevaux et les adultes, qu’ils vivent au pré ou en box) Moxidectine, Ivermectine, Fenbendazole, Pyrantel.

Larves petits strongles: (fin de l’automne et hiver) ivermectine, moxidectine, fenbendazole à dose répétée pendant cinq jours.

Ascaris : (mi mars mi avril) Tous les vermifuges actuels sauf le Praziquantel et le Pyrantel sont efficaces contre les ascaris adultes. Des résistances aux lactones macrocycliques (ivermectine, moxidectine) commencent à émerger.

Oxyures : (mi mars mi avril) (aspect ébouriffé des crins de la queue, dû au grattage).Tous les vermifuges actuels sauf le Praziquantel sont efficaces contre les oxyures.

Les larves de mouche

Gastérophiles : (fin de l’automne et hiver) ivermectine, moxidectine(Les benzimidazoles et le Pyrantel ne sont pas actifs)

Vers plats

Ténia : (mi décembre, mi janvier) Actuellement, seules deux molécules sont indiquées pour le traitement de l’infestation par les cestodes chez le cheval ? le Praziquantel (qui n’est pas efficace contre les autres parasites), et le Pyrantel à la dose double de celle active contre les vers ronds, mais son efficacité n’est pas totale (60 à 70% des cestodes sont éliminés).

Composition des principaux vermifuges

Panacur : 24g de pâte orale à 18,75% de Fenbendazole avec arôme pomme cannelle.

Panacur 10% : (bidon 1 ou 2 l) 100 mg de fenbendazole par ml de produit, 7,5 mg de fenbendazole par kg de poids vif, en administration unique par voie orale, soit 7,5 ml de suspension par 100 kg de poids vif. Traitement de cinq jours pour larves enkystées.

Eqvalan : 18.7 mg d’ivermectine pour 1 g de pâte. Un applicateur contient 6.42 g de pâte. 200 µg d'ivermectine par kg de poids vif, correspondant à 1,07 g de pâte pour 100 kg de poids vif en administration unique, par voie orale. Le contenu d'une seringue permet de traiter des équins pesant jusqu'à 600 kg.

Eraquell : 18.7 mg d’ivermectine pour 1 g de pâte. une administration unique de 200 µg d'ivermectine par kg.
Chaque graduation figurant sur le piston de l'applicateur libère une quantité de pâte suffisante pour traiter 100 kg (ce qui correspond à 1,07 g de produit et à 20 mg d'ivermectine).
L'applicateur contenant 7,49 g de pâte délivre une quantité suffisante de produit pour traiter 700 kg de poids vif, à la dose recommandée.

Noromectin: 18.7 mg d’ivermectine pour 1 g de pâte. Un applicateur contient 7.49 g de pâte. 200 mg d'ivermectine par kg de poids vif, dosage recommandé de 200 mg/kg (0,2 mg/kg)]. Chaque seringue fournit 140 mg d'ivermectine, quantité suffisante pour traiter 700 kg de poids vif.

Furexel Ivermectine : 18.7 mg d’ivermectine pour 1 g de pâte, 200 µg d'ivermectine par kg de poids vif, correspondant à  1,07 g de pâte pour 100 kg de poids vif en administration unique, par voie orale. Le contenu d'une seringue permet de traiter des équins pesant jusqu'à  600 kg.

Hippomectin : 12 mg d’ivermectine par g. Administrer par voie orale aux chevaux âgés de plus de 2 semaines à  la dose recommandée de 0,2 mg d'ivermectine par kg de masse corporelle. Peut être utilisé au cours de la gestation et de la lactation. Chaque seringue contient 120 mg d'ivermectine, soit la dose suffisante pour traiter 600 kg de masse corporelle, ou 160 mg d'ivermectine, soit la dose suffisante pour traiter 800 kg de masse corporelle.

Equest: un applicateur de 14.8 g contient 18.92 mg de moxidectine par g de gel. Ne pas utiliser chez un poulain de moins de 3 mois. Une dose unique de 400 µg de moxidectine par kg de poids vif. Une seringue permet de traiter un cheval de 700 kg.

Tenivalan: 1 mg de Praziquantel par kg de poids corporel, soit 6,67 g de gel pour 600 kg de poids corporel.

Strongid: 6,6 mg de Pyrantel par kg de poids vif, en administration unique, par voie orale, soit 1 applicateur de 26 g pour un cheval adulte de 600 kg.

Horseminth: 6.6 mg par kg de poids vif soit une seringue contenant 3.96 g de Pamoate de Pyrantel convient pour un cheval de 600 kg.

Exodus : Pamoate de Pyrantel. Antiparasitaire à large spectre qui élimine efficacement les grands strongles, les petits strongles, les ascarides, les oxyures et même les vers plats (double dose). Il peut être administré à des poulains de plus de deux mois. En seringue de 23.6 g.

Eqvalan duo : ivermectine: 15,5 mg/g, Praziquantel: 77,5 mg/g, applicateur de 7,74 g. 200 µg d'ivermectine par kilogramme de poids vif et 1 mg de Praziquantel par kilogramme de poids vif, correspondant à  1,29 g de pâte pour 100 kg de poids vif en une administration unique, par voie orale. Le contenu d'une seringue permet de traiter un cheval de 600 kg. L'infestation des chevaux de moins de 2 mois par un ténia étant peu probable, il n'est pas nécessaire de traiter les poulains âgés de moins de 2 mois.

Equimax : ivermectine: 18,7 mg/g, Praziquantel: 140,30 mg/g, applicateur de 7,49 g de gel. 200 µg d'ivermectine et 1,5 mg de Praziquantel par kg de poids vif, par voie orale en une administration unique soit 1,07 g de pâte pour 100 kg de poids vif. La seringue pour administration orale de 7,49 g contient une quantité de pâte suffisante pour traiter 700 kg de poids vif. L'infestation des chevaux de moins de 2 mois par un ténia étant peu probable, il n'est pas nécessaire de traiter les poulains âgés de moins de 2 mois.

Furexel : ivermectine: 15,5 mg/g, Praziquantel: 77,5 mg/g, Une seringue pour administration orale de 7,74 g contient 0.120g d’ivermectine et 0.600g de Praziquantel. 200 µg d'ivermectine par kilogramme de poids vif et 1 mg de Praziquantel par kilogramme de poids vif, correspondant à  1,29 g de pâte pour 100 kg de poids vif en une administration unique, par voie orale. L'infestation des chevaux de moins de 2 mois par un ténia étant peu probable, il n'est pas nécessaire de traiter les poulains âgés de moins de 2 mois.

Noromectin duo : 18.7 mg d’ivermectine par g et 140.3 mg de Praziquantel par g. 200 µg d'ivermectine et 1,5 mg de Praziquantel par kg de poids vif, soit 1,07 g de pâte pour 100 kg de poids vif. La seringue contient 7,49 g de pâte et délivre une quantité de pâte suffisante pour traiter 700 kg de poids vif. Le produit peut être utilisé pendant toute la durée de la gestation et de la lactation. L'infestation des chevaux de moins de 2 mois par un ténia étant peu probable, il n'est pas nécessaire de traiter les poulains âgés de moins de 2 mois.

Hippopraz duo : 20 mg d’ivermectine par g et 100 mg de Praziquantel par g. 200 µg d'ivermectine et 1 mg de Praziquantel par kg de poids vif, ne pas utiliser chez le poulain de moins de deux semaines, peut être utilisé pendant la période de gestation et de lactation. L'infestation des chevaux de moins de 2 mois par un ténia étant peu probable, il n'est pas nécessaire de traiter les poulains âgés de moins de 2 mois.

Equest Pramox: 19.5 mg/g de Moxidectine, Praziquantel: 121,8 mg/g de pâte, applicateur de 14,4 g. Une dose orale unique de 400 µg de moxidectine par kg de poids vif et 2,5 mg de Praziquantel par kg de poids vif. Une seringue permet de traiter un cheval de 700 kg. Pour le traitement des cestodes, (la dose de Praziquantel retenue correspond au niveau le plus élevé de la fourchette thérapeutique). L'infestation des chevaux de moins de 2 mois par un ténia étant peu probable, il n'est pas nécessaire de traiter les poulains âgés de moins de 2 mois.

Exemple de calendrier

Types chevaux

Mars/Avril

Juin/Juillet

Septembre/Octobre

Décembre/Janvier

Poulains nés après mars

Fenbendazole

Fenbendazole

Ivermectine

Ivermectine+Praziquantel

Poulinières

Fenbendazole

Moxidectine

Ivermectine

Ivermectine+Praziquantel

Yearlings

Fenbendazole

Moxidectine

Ivermectine

Ivermectine+Praziquantel

Cheval au pré

Fenbendazole

Moxidectine

Ivermectine

Ivermectine+Praziquantel

Cheval au box

Fenbendazole

Moxidectine

Ivermectine

Ivermectine+Praziquantel

Cheval de sport

Fenbendazole

Moxidectine

Ivermectine

Ivermectine+Praziquantel

Larves enkystées un traitement de cinq jours de Fenbendazole une année sur deux mars/avril.

Vers ronds ou nématodes et larves de mouche (grands strongles, petits strongles, ascaris, oxyures)  (gastérophiles) : traiter en septembre/octobre.

Vers ronds ou nématodes (grands strongles, petits strongles, ascaris, oxyures) : traiter en mars/avril et juin/juillet.

Vers plats (ténia) : traiter en décembre/janvier. Il n’est pas nécessaire de traiter les poulains de moins de deux mois.

Contre-indications

Chez la Jument gravide dans les 3 derniers mois, l'utilisation du Telmin Plus.
Chez les Foals de moins de 100 kg, chez les chevaux emphysémateux, ou atteints d'affections respiratoires, l'utilisation d'Equigard.
Chez les poulains de moins de 4 mois et chez la jument au cours du dernier mois de gestation, l'utilisation du Néguvon et du Rintal Plus.
Chez les étalons reproducteurs, l'utilisation de l'Equest.